Déconfinement du 15 décembre 2020 : ce qu’il faut retenir de l’annonce du Gouvernement

SOMMAIRE :

    Comme prévu, le Gouvernement a tenu une conférence de presse ce jeudi 10 décembre 2020, concernant l’étape du 15 décembre 2020.

    Toutefois, les mesures de cette nouvelle étape seront plus strictes que celles annoncées initialement, le 24 novembre 2020, par le Président de la République.

    En effet, le nombre de contaminations Covid-19 étant à ce jour toujours élevé (environ 14 000 cas par jour contre 5 000 attendus), le gouvernement a décidé d’ajuster sa stratégie de déconfinement.

    GRH et AUDIT fait un tour d’horizon des points à retenir.

    1. Déplacements

    Comme annoncé le 24 novembre 2020, le 15 décembre marquera la fin de l’attestation de déplacement en journée.

    A compter du 15 décembre, la limite « 3 heures – 20 kilomètres » sera levée et les déplacements seront de nouveau autorisés partout en France et à l’étranger. 

    Il sera donc possible de se déplacer entre région sans attestation, dans la journée.

    Toutefois, malgré la possibilité de se déplacer sur le territoire, le gouvernement a insisté sur le fait que le télétravail doit rester en place partout où cela est possible.

    2. Couvre-feu

    L’instauration d’un couvre-feu national est maintenue. 

    Dès le mardi 15 décembre, le couvre-feu sera instauré de 20 heures à 6 heures (et non de 21 heures à 7 heures comme initialement évoqué).

    Certaines dérogations à ce couvre-feu sont prévues, à savoir :

    • Déplacements entre le domicile et le lieu de travail ;
    • Raison de santé ;
    • Motif familial impérieux ;
    • Missions d’intérêt général ;
    • Besoins des animaux de compagnie.

    L’attestation de déplacement sera toujours obligatoire en cas de sortie pendant le couvre-feu. A cet effet, une nouvelle attestation dérogatoire va être éditée par le Gouvernement.

    Ce dernier a annoncé que ce couvre-feu sera strictement contrôlé.

    Une exception au couvre-feu est toutefois prévue : pas de couvre-feu le 24 décembre pour le réveillon de Noël.

    Toutefois, le couvre-feu sera en vigueur le 31 décembre, soir du Nouvel An.

    A noter : « Faire du sport ou une balade en plein air » ne seront pas de motifs valables de dérogation après 20h.

    3. Les établissements recevant du public

    Contrairement à ce qui avait été envisagé, les cinémas, théâtres, musées, ne rouvriront pas leurs portes le 15 décembre 2020.

    Cette mesure concerne également les stades, zoos, salles de jeux, …

    Ainsi, les établissements recevant du public devront rester fermés à minima 3 semaines de plus.

    La situation de ces établissements sera donc réévaluée aux environs du 7 janvier 2021.

    Le Premier Ministre a annoncé : « Nous maintiendrons (…) tous nos dispositifs d’accompagnement économique, à la fois généraux et propres aux établissements culturels, jusqu’à leur réouverture ».

    Pour les cultes, les offices sont toujours autorisés dans la limite de 30 personnes.

    L’horizon de réouvertures des cafés, bars, restaurants et salles de sport reste, quant à elle, fixée au 20 janvier 2021, pour le moment.

    GRH & AUDIT reste mobilisé à vos côtés. Nous vous informerons, en temps voulu, des évolutions à venir.